2001

Passez au salon

Texte par Sébastien Martin

Notre hôte nous invite à passer au salon, l'histoire de se détendre un peu et, pourquoi pas, prendre le temps de siroter une bonne tasse de café. «Pouah! Je ne voudrais pas vous offenser mon cher, mais votre café goûte la vieille peinture!» «Comment! Sachez que je n'utilise que des produits de qualité! Cette peinture est excellente! De même que cette toile!» D'ailleurs, c'est vrai, tout ici n'est que toile et peinture, depuis les murs jusqu'aux livres qu'on aurait bien envie de feuilleter. Tout n'est que leurre et tromperie, et pourtant nous sommes dans un espace tridimensionnel bien réel. Il y a de quoi se poser des questions, ne trouvez-vous pas? Comment se fait-il qu'avec les mêmes matériaux utilisés par les peintres depuis des siècles, on en arrive à un résultat pareil? La peinture devient objet et ces objets acquièrent même, dans cet univers, une utilité propre. Mais pour s'en rendre bien compte, il faut visiter. C'est là le seul moyen de faire en sorte que l'expérience soit aussi réelle que l'œuvre qui est proposée.
La peinture occupe une place importante dans le travail d'Éric Lamontagne. Cette fois, en parcourant l'histoire de l'art, il s'est amusé à reprendre différents styles et techniques dans la confection d'un espace habité, comme en témoignent les objets qui le peuplent.