2011

Du haut de mon sous-sol

Texte par la Maison des arts de Laval

Du haut de mon sous-sol invite les visiteurs dans le souvenir du sous-sol de l'enfance d'Éric Lamontagne. L’empreinte dans la mémoire de ce grenier souterrain, où il était possible de trouver toutes sortes d’objets, amène l'artiste à créer pour la première fois une peinture immersive qui emprunte au théâtre, à l’architecture, au cinéma, au design et à la sculpture. Comme des fantômes du passé, les tableaux semblent surgir ou s'enfoncer dans le sol. Dans ce projet, on découvre, la tête dans les nuages et les deux pieds sous terre, l’envers du décor et l’illusion de la peinture.